Expositions au Musée Archéologique du Lac de Paladru

Musée Archéologique du lac de Paladru

Exposition permanente


"Chevaliers-paysans de l’an Mil"

Outils, armes, jeux et instruments de musique, exceptionnellement conservés par les eaux du lac, offrent une image inattendue de la vie quotidienne d’un groupe d’hommes installé voici mille ans dans l’habitat fortifié de Colletière.

Dans le courant du Xème et au début du XIème siècle, grâce à une amélioration du climat, les eaux du lac ont baissé de plusieurs mètres. Dans ce contexte favorable, trois habitats sont groupés sur les rives du lac de Paladru : le village des Grands Roseaux (1) à Paladru paraît le plus grand, celui de Colletière (2) vient ensuite, l'habitat du Pré d'Ars (3) était probablement le plus petit.

Lac de Paladru
L'installation de cette population, accompagnée d'une déforestation intense, relève d'un phénomène de colonisation qui correspond bien à ce que l'on connaît de l'essor démographique général de l'Europe vers l'an mil.

L'habitat fortifié de Colletière comprenait trois à cinq grandes maisons caractérisées par une puissante armature de troncs de chêne et de hêtre, des murs de clayonnage, des toits de chaume.
a
Jacques MARTEL / www.virtuhall.com

Autour d'une grande cheminée centrale se répartissaient des pièces d'habitation, une étable-bergerie, des réserves pour les récoltes et des ateliers.
Des jardins (pois, chanvre, lin) et des vergers (cerises, prunes, noix, noisettes) occupaient les pentes proches.
La forêt (chênaie, hêtraie) avait été abattue en grande partie, libérant d'assez vastes espaces pour le pâturage des bêtes (moutons, chèvres, bœufs, chevaux) et la culture (seigle, blé, orge, avoine).

Les fouilles de cet habitat ont livré une exceptionnelle variété d'objets qui présentent la vie quotidienne vers l'an mil.

Le plus beau bijou trouvé était destiné à embellir le harnais d'un cheval.
Cabochons de harnais - Musée Archéologique du Lac de Paladru La parure révèle un niveau de vie élevé : broches et pendentifs en étain, bagues en cuivre...

Epingle - Musée Archéologique du Lac de Paladru Fibule - Musée Archéologique du Lac de Paladru

Les objets de bois sont parfaitement conservés : cuillères, plats tournés, rabots, quenouilles, fuseaux. Agriculture, élevage, tissage, travail du cuir, du bois, métallurgie, tout est pratiqué sur place et donne aux habitants une large autonomie.
Peigne - Musée Archéologique du Lac de Paladru Faucille - Musée Archéologique du Lac de Paladru Chaussure - Musée Archéologique du Lac de Paladru
Il en est de même pour les jeux (pièces d’échec, de trictrac, dés) et pour les instruments de musique (harpe, archet, embouchure de hautbois).

Pièce d'échecs - Musée Archéologique du Lac de Paladru Pièces de Tic-Trac - Musée Archéologique du Lac de Paladru Flûte - Musée Archéologique du Lac de Paladru